Bienvenue sur La cinq-émotions ! Mise à jour aujourd'hui des fiches de dessins animés

Resumé du dessin animé

Jeanne et Serge1 Jeanne Hazuki est une jeune sportive fan de volley ball, c'est donc tout naturellement que Jeanne s'inscrit au club de volley de son nouveau lycée. Elle y fait la connaissance de Peggy une championne à la réception mais également du terrible Daimon. Elle tombe amoureuse d'un jeune champion de volley Serge Takiki et fait tout pour qu'il la remarque ce qui ne le laisse pas indifférent. Entre, ses amours , ses amis et ses ennemis Jeanne va garder en tête un seul objectif : devenir une grande championne de volley...

Dvd;

Musique et vidéo du dessin animé

commentaires sur le dessin animé

Jeanne et Serge2 Tous ceux qui ont regardé la Cinq, doivent se souvenir de ce dessin animé.Sa diffusion a d'ailleurs eut tellement de succès que les clubs de volley virent le nombre des inscriptions grimpé en flèche. Pour ma part j'adore ce dessin animé en grande partie grâce au caractère explosif de Jeanne. Il a énormément d'humour.

Donnez-nous votre avis !


origines du dessin animé

Jeanne et Serge3 Ce dessin animé a été adapté d'après un manga japonais en trois volume. On peut d'ailleurs remarquer que l'animé respecte bien l'histoire même si la fin est un peu bâclée.

les épisodes du dessin animés

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58

1 - Une nouvelle compagne d'école  vidéo 1
Jeanne Hazuki est une nouvelle élève au lycée Hikawa. C’est une jeune fille très active, si bien que dès son arrivée, elle est remarquée par ses camarades et surtout par l’entraîneur de l’équipe de volley féminine, monsieur Daïmon. Jeanne se dispute avec Peggy Hayase, la joueuse vedette de l’équipe de volley, à cause de son frère Sunny qui a dérangé son équipe pendant un match. Peggy lui lance un défi : si elle ne rattrape pas l’un de ses smashs, elle devra réparer les bêtises de son frère.

2 - Le prince charmant  vidéo 2
Jeanne a finalement gagné le défi que lui a lancé Peggy. Plus tard, elle se bat contre Saburo Tazaki, un caïd de l’école, mais finit par sympathiser avec lui et avec ses deux amis, Jimmy et Match. De retour à l’école, elle fait la rencontre de Serge Takiki, le capitaine de l’équipe de volley masculine. Elle tombe immédiatement amoureuse de lui et décide d’intégrer l’équipe de volley pour le suivre dans ses entraînements. Mais Tochiko, son père qui revient d’un très long voyage pour s’occuper de ses enfants, refuse qu’elle fasse du volley.

3 - Le match  vidéo 3
Les joueuses d’Hikawa sont invitées par l’équipe des Seven Fighters, une équipe de volley professionnelle, à assister à leur entraînement. Dany Mitamura, l’entraîneur des Seven Fighters, propose à Jeanne de faire un match amical avec ses joueuses. Durant la partie, madame Kyûshi Tajima, une journaliste sportive, remarque le talent de Jeanne.

4 - Mon premier match  vidéo 4
Sunny manque de se faire renverser par une voiture mais, heureusement, une jeune fille le sauve in extremis en le propulsant hors de la route grâce à un terrible smash. L’inconnue se révèle être en fait Marie Takigawa, la capitaine de l’équipe des Sunlight Players, que l’école d’Hikawa doit prochainement affronter. Quelques jours plus tard, Jeanne rencontre par hasard Kira Subuchi, la capitaine de son équipe, qui sort de chez le médecin. Celle-ci annonce à Jeanne qu’elle est blessée et qu’elle devra bientôt renoncer au volley.

5 - Une terrible défaite  vidéo 5
Les Hikawa perdent le match contre les Sunlight Players. Jeanne ne comprend pas pourquoi ses co-équipières sont si tristes d’avoir perdu. Kira, qui va bientôt devoir arrêter le volley, fait une fugue. Heureusement, ses amis la retrouvent et lui redonnent le courage de dire adieu à son équipe.

6 - La victoire de Serge  vidéo 6
Monsieur Daïmon annonce la liste des filles qui seront titularisées et Jeanne est profondément déçue de ne pas en faire partie. L’entraîneur décide de faire un match entre les titulaires et les remplaçantes ; Jeanne et son amie Kibby Nanao décident de demander à Serge et à Kira de les faire travailler. En s’amusant pendant un entraînement, Jeanne manque de se blesser et monsieur Daïmon profite de l’incident pour lui expliquer que c’est justement à cause de son indiscipline qu’il ne l’a pas titularisée. Le soir, Jeanne et Kibby surprennent Serge en train de s’entraîner et réalisent qu’il prend beaucoup trop de son temps pour s’occuper d’elles.

7 - Une lettre d'amour  vidéo 7
Jeanne surprend Peggy et Serge ensemble, ce qui la rend très jalouse. Plus tard, elle reçoit une lettre signée S.T. où on lui donne rendez-vous dans le parc. Jeanne, persuadée que c’est Serge Takiki qui lui a envoyé cette lettre, veut lui faire une surprise en allant le chercher chez lui. Hélas pour elle, elle le surprend avec Peggy. Elle décide malgré tout de les suivre et ils se retrouvent tous les trois au stade olympique pour aller voir un match. Finalement, Jeanne apprend que c’est Saburo Tazaki, qui a les mêmes initiales que Serge, qui lui a envoyé la lettre. Jeanne ne sait alors plus comment faire pour s’excuser auprès de Serge !

8 - Rencontre amicale  vidéo 8
Un match amical est organisé entre les titulaires et les remplaçantes d’Hikawa. Peggy profite du fait que Jeanne soit mauvaise à la réception pour concentrer ses attaques sur elle. Malgré leur mise en déroute, l’équipe reste unie et Jeanne finit par marquer le premier point. Jeanne lance sa nouvelle attaque, "le super frelon", qu’elle a mise au point avec Kibby et qui consiste à smasher très haut. Motivée par Daïmon qui s’est mis en colère contre elle, Peggy décide de se servir de la petite taille de Kibby pour lui lancer toutes les balles lorsqu’elle est au filet. Les remplaçantes restent soudées et parviennent à rattraper les balles perdues pour les passer à Jeanne qui smashe.

9 - La journée des surprises  vidéo 9
Les remplaçantes ont finalement perdu mais Peggy vient annoncer à Jeanne et à Kibby qu’elles feront partie des titulaires. Une fête est organisée en l’honneur de Serge car l’équipe masculine d’Hikawa a remporté la finale du tournoi. Au cours de la soirée, Jeanne lui demande s’il est amoureux d’elle mais il refuse de lui révéler ses sentiments. En rentrant chez elle, Jeanne fait accidentellement tomber Serge dans un lac. Elle en profite pour lui avouer ses sentiments et lui demande les siens. Il lui répond qu’il n’est qu’un ami pour elle. Jeanne le gifle et s’enfuit, alors que Serge lui crie qu’il l’aime. Peggy, qui a suivi la scène au loin, se rend compte que Serge n’est pas amoureux d’elle.

10 - L'amitié  vidéo 10
Kibby est découragée car elle pense qu’elle est trop petite pour faire carrière dans le volley. Serge la console en lui parlant d’une joueuse qui a réussi à s’imposer dans l’équipe des Seven Fighter. Peggy est de plus en plus sévère avec les joueuses. Elle leur demande de venir s’entraîner le dimanche mais c’est le jour que Jeanne et Kibby avaient choisi pour aller voir les Seven Fighter. D’autres filles viennent avec elles et seules deux joueuses viennent à l’entraînement. Monsieur Mitamura veut entraîner les joueuses d’Hikawa mais il se rend compte qu’elles sont venues sans leur capitaine. Il désapprouve cet état de fait et les renvoie. Kira va voir Peggy et lui explique qu’elle aussi a eu du mal à se faire accepter comme capitaine mais elle a réussi en se montrant compréhensive et en encourageant ses camarades. Peggy comprend alors qu’elle doit changer d’attitude.

11 - La fête de fin d'année  vidéo 11
Serge va bientôt quitter le collège pour entrer dans un établissement où il pratiquera le volley de manière intensive. Jeanne décide d’organiser une fête en son honneur. Elle déserte l’entraînement en prétextant se sentir mal et va rejoindre Saburo et ses amis pour les aider à tout préparer. Malheureusement, elle se casse le bras suite à un geste maladroit. Monsieur Daïmon est furieux et lui retire son numéro de titulaire qui était cousu sur son maillot. Mais Peggy et les autres joueuses soutiennent Jeanne et celle-ci décide d’entraîner sa main gauche et de devenir bi dextre.

12 - La force de l'espérance  vidéo 12
Jeanne s’entraîne avec Serge pour devenir bi dextre et fait travailler sa main droite pour ne pas perdre sa force. Plus tard, Jeanne rencontre Serge avec Kira et croit qu’il n’a pas tenu sa promesse. De rage, elle fait tomber Sunny mais, avec sa main blessée, l’empêche de tomber. Dans le hall de l’hôpital où elle se rend pour se faire soigner, elle trouve Serge venu accompagner Kira qui doit se faire opérer. Jeanne vient s’entraîner avec l’équipe mais elle a peur de se servir de sa main droite, et lorsqu’elle smashe, elle fait un blocage. L’équipe des JAJ Son, qui a filmé Hikawa durant son entraînement, profite du handicap de Jeanne durant le match qui les oppose. Quant à Peggy, elle ne peut marquer car les adversaires connaissent sa technique de jeu. Kira, désespérée de voir ses anciennes camarades en mauvaise posture, quitte les gradins. Mais Jeanne reprend du poil de la bête et comprend alors ce que Kira lui avait dit lors de leur défaite contre les Sunlight Players.

13 - Un entraîneur trop sévère  vidéo 13
Jeanne, qui a permis à son équipe de battre les JAJ Son, a mis au point un service canon. Pendant ce temps, le conseil d’administration convoque monsieur Daïmon à cause de son attitude violente envers les élèves. Jeanne, qui pense elle aussi que l’entraîneur est trop sévère, va avec Sina espionner les entraînements des autres écoles de volley et constate que c’est partout pareil. De retour à Hikawa, monsieur Daïmon interdit à Jeanne et à Sina de participer au match contre Takada. Le jour du match, Peggy se plaint de leur absence sur le terrain, ce qui provoque les foudres de l’entraîneur. Jeanne et Sina le supplient de les laisser jouer, ce qu’il finit par accepter. Hikawa gagne mais, à la fin du match, monsieur Daïmon quitte l’équipe définitivement car il ne supporte plus les réprimandes du conseil d’administration.

14 - Un nouvel entraîneur  vidéo 14
Le nouvel entraîneur s’avère être le vieux proviseur du collège. Celui-ci ne connaît rien au volley, qu’il semble confondre avec le base-ball ! Hikawa rencontre les Country Leaguers mais, durant le match, Jeanne doit s’absenter car Sunny a eu un accident à la piscine en essayant d’apprendre à nager. Finalement, Sunny se remet tandis qu’Hikawa remporte son match. En vue du prochain match qui opposera son équipe à celle de Tatekabe, Jeanne met au point avec Serge un nouveau smash qui pourra faire le poids contre celui de Moby Dick (service "méga tonnes"). Lors du match, les Tatekabe remporte la première manche car Jeanne ne parvient pas à renvoyer le service de Moby Dick. De son côté, Sunny continue d’essayer à nager. Pendant la deuxième manche, Jeanne teste, avec succès, son nouveau service, tandis que Sunny vient lui apprendre qu’il a réussi à nager. Grâce au service de Jeanne, Hikawa remporte la demi-finale du tournoi de la région de Tôkyô.

15 - Promesse tenue  vidéo 15
Marie Takigawa revient de Los Angeles où l’équipe du Japon a gagné la médaille de bronze lors des J.O. Mais lors d’une conférence de presse, elle annonce qu’elle ne participera pas à la finale du championnat du district de Tôkyô. Jeanne, qui est très déçue de voir que Marie n’a pas tenu sa promesse, vient la voir dans son école. Celle-ci lui confirme qu’elle ne jouera pas le match. Jeanne lui lance alors un smash que Marie ne peut rattraper et s’enfuit. En fait, il s’avère que Marie a été blessée à l’œil et qu’elle doit s’arrêter de jouer pendant quelques temps pour récupérer. La finale commence. Kiushi Tajima, qui commente le match, remarque sur la liste des joueuses le nom de Jeanne et semble très troublée. Sur le terrain, Jeanne marque facilement des points car Marie ne joue pas. Celle-ci demande alors à rentrer sur le terrain.

16 - L'affrontement  vidéo 16
Dans les tribunes, madame Tajima est à présent persuadée que Jeanne est sa fille. Quant à Marie, elle a du mal à jouer avec ses collègues car elle habituée au rythme de jeu d’une équipe nationale. De plus, Peggy et Jeanne finissent par remarquer son handicap. Peggy veut en profiter mais Jeanne l’en empêche et la blesse malencontreusement à la jambe. Les Sunlight Players remportent la deuxième manche. Le père de Jeanne remarque Kiushi Tajima dans les tribunes et se remémore sa victoire lors du tournoi mondial. La troisième manche commence : Marie décide de porter les attaques sur Peggy, qui est blessée, pour faire réaliser à Jeanne qu’il ne faut pas faire preuve de compassion dans un match. L’entraîneur explique à Jeanne que ménager Marie est une offense envers elle. Jeanne se reprend mais lors de la balle de match, elle fait sortir sa balle du terrain, ce qui fait gagner ses adversaires. Le match terminé, Marie, Peggy et Jeanne se font la promesse de toujours rester amies malgré leur rivalité.

17 - Un choix difficile  vidéo 17
Jeanne se demande dans quelle école elle va s’inscrire. De grandes équipes s’intéressent à elle et à Peggy et leur font des propositions très alléchantes mais Peggy refuse d’être privilégiée parce qu’elle joue au volley et souhaite intégrer une équipe sérieuse. Elle rappelle à Jeanne la promesse qu’elles se sont faites avec Marie. En sortant de chez elle, Jeanne manque de se faire écraser par une moto. Elle demande alors au pilote, Kento, de l’accompagner à Kito pour retrouver Serge. Lorsqu’elle le retrouve, il la convainc d’aller dans une équipe qui dispense aussi des cours pour les élèves en plus de l’entraînement. Pendant ce temps, Kento est attaqué par Saburo et sa bande qui pensaient que Kento avait enlevé Jeanne. Heureusement, celle-ci intervient. Jeanne, Kento et Serge se font la promesse de tout faire pour réaliser leur rêve. En rentrant chez elle, Jeanne lit un article où on parle du retour de monsieur Mitamura dans l ‘équipe des Seven Fighters. Elle décide d’aller le voir...

18 - L'épreuve de force  vidéo 18
Peggy a reçu une proposition de la part des Seven Fighters pour intégrer leur équipe mais elle a préféré refuser pour entrer dans une autre école. Jeanne, quant à elle, attend désespérément qu’ils la contactent, mais en vain ; aussi elle décide de se présenter elle-même. Elle arrive en pleine cérémonie d’intronisation des nouveaux membres et se glissent parmi elles en volant la tenue d’une titulaire. Monsieur Mitamura s’énerve et la renvoie. Jeanne décide de camper jusqu’à ce qu’il accepte de lui faire passer un test et le soir, les joueuses de l’équipe viennent lui tenir compagnie. Une amitié se lie entre elles et, le lendemain, les joueuses demandent à monsieur Mitamura de laisser Jeanne jouer dans l’équipe. L’entraîneur accepte qu’elle fasse un match d’entraînement mais Jeanne réalise une prestation très médiocre et il lui demande de revenir dans un an. Heureusement, le directeur du club, impressionné par la force de caractère de Jeanne, insiste auprès de monsieur Mitamura pour qu’il la prenne en tant que stagiaire.

19 - La cure d'amaigrissement  vidéo 19
Pendant le match qui oppose les Seven Fighters à la Yamato, Yoghina, une smasheuse, est remplacée par Jeanne parce qu’elle n’arrive pas à renvoyer les balles. Mais Jeanne se montre toute aussi mauvaise et, finalement, la Yamato remporte le match. Monsieur Mitamura décide de faire suivre à Jeanne et Yoghina un stage intensif de mise en condition physique pour qu’elles perdent du poids. Cet entraînement est extrêmement difficile car elles doivent subir des épreuves physiques mais sont également privées de manger. Le soir, Jeanne reçoit un appel de Peggy qui lui annonce qu’elle a intégré l’équipe des Unicorn où elle a retrouvé monsieur Daïmon. Jeanne fait croire à Yoghina que c’est monsieur Mitamura qui a appelé et qui lui a dit que si elle ne perd pas du poids, alors elle la remplacera en tant que smasheuse. Cela motive Yoghina, d’autant plus qu’elle se rend compte que si Jeanne a grossi, c’est parce que, comme elle, elle a souffert d’un chagrin d’amour. Les filles décident de rester soudées et réussissent à surmonter leur entraînement. Lors du match retour contre le Yamato, Jeanne et Yoghina font une prestation exceptionnelle et remportent le match. Monsieur Mitamura leur annonce alors que Yoghina retrouvera sa place et que Jeanne fera partie officiellement de l’équipe.

20 - Amies, mais rivales  vidéo 20
Jeanne veut s’entraîner à smasher mais l’entraîneur désire qu’elle s’améliore à la réception. Elle va voir Oki, la passeuse officielle de l’équipe, pour qu’elle l’aide à améliorer ses smashes car elle veut absolument devenir la smasheuse en titre. Oki lui apprend qu’elle était aussi smasheuse à l’école moyenne mais qu’elle a dû devenir passeuse en entrant dans cette équipe. Néanmoins, elle s’est faite à cette idée et promet à Jeanne de lui faire des passes durant un match si elle devient la smasheuse officielle de l’équipe. Plus tard, lors du match du tournoi des fédérations de seconde division opposant les Seven Fighters aux Sunlight Players, Yoghina est trop nerveuse et Jeanne la remplace. Celle-ci s’attend alors à ce qu’Oki lui fasse une passe mais celle-ci est obligée de passer à Miki sur ordre de l’entraîneur. Jeanne n’est pas prévenue et, s’attendant à smasher, touche le filet du poignet, ce qui annule le point accordé à son équipe. À la suite de cela, Jeanne accumule les erreurs, si bien qu’Oki est obligée de smasher elle-même. Finalement, leur équipe perd. Pendant le match suivant contre les Unicorn, Peggy fait des merveilles à la réception tandis que Jeanne a du mal à smasher correctement. Oki décide encore une fois de smasher elle-même mais Peggy rattrape sa balle, ce qui provoque la colère de monsieur Mitamura. Plus tard, Jeanne se retrouve en défense à rattraper les balles et comprend que le rôle de smasheuse n’est pas plus important que les autres. Oki fait ensuite une passe à Jeanne et, ensemble, elles font gagner leur équipe. Oki promet alors à Jeanne de ne plus essayer de smasher elle-même et de toujours lui faire des passes, car c’est ce qui fait leur force.

21 - Le bracelet de force  vidéo 21
Jeanne a des problèmes avec son smash et demande encore à Oki de l’aider. Pendant leur entraînement, Jeanne parle de sa mère et Kyûshi Tajima, qui passait par là, l’entend. Elle pense alors aux souvenirs qu’elle a de sa fille lorsqu’elle était enfant. Plus tard, elle interviewe Jeanne qui lui confit qu’elle ne parvient pas à briser le mur de la défense. Kyûshi la conseille et Jeanne réussit à surmonter son problème. Le soir, la jeune fille se met à rêver que madame Tajima puisse être sa mère. Elle réalise le lendemain que son smash manque de puissance et décide d’aller demander des conseils à Kyûshi. Celle-ci donne à Jeanne un bracelet de force qu’elle portait dans sa jeunesse mais, du coup, elle parvient difficilement à smasher à cause de son poids. Lors du match du championnat de la fédération Junior qui oppose les Seven Fighters à la Yamato, Jeanne ne parvient pas à briser le mur défensif de ses adversaires et Marie, qui est dans les tribunes, est déçue de voir que Jeanne n’a pas fait de progrès. Taka fait remarquer à Jeanne qu’elle a oublié d’enlever son bracelet et dès que celle-ci l’enlève, elle se met à faire des smashes si puissants que son équipe remporte le match. Marie est impressionnée cette fois, et mademoiselle Tajima vient voir sa fille et l’exhorte de devenir la numéro 1 du Japon.

22 - Lettre d'un fan  vidéo 22
Jeanne a reçu une lettre d’une fan, Jeannette, qui habite la montagne. Jeanne lui envoie un billet pour que la petite fille vienne la voir jouer contre les Sunlights Players. Mais en se rendant au match, Jeannette se fait renverser par un camion et est transportée à l’hôpital. Alors qu’elle se réveille, elle entend sa mère dire que sa fille ne pourra plus jamais remarcher. Mais Jeanne, qui est venue la voir pendant le match, lui promet de gagner un set contre les Sunlights, ce qui représente un défi très difficile puisque l‘équipe de Marie a déjà gagné 100 sets consécutifs au cours de ses matchs. Ainsi, Jeannette comprendra qu’à l’impossible nul n’est tenu. Et effectivement, malgré quelques difficultés, Jeanne permet à son équipe de remporter un set et même le match. Jeannette fait la promesse à Jeanne et à ses coéquipières de toujours se battre. Le père de Jeanne explique ensuite qu’il a un ami qui est un spécialiste des fractures compliquées et qu’il pourra s’occuper de Jeannette.

23 - Le professeur Jeanne  vidéo 23
Un grand concours est organisé dans le lycée Kasuga où Jeanne étudie le soir. Comme les filles de la classe J doivent jouer au volley pendant le concours, elles demandent à Jeanne de les entraîner. Mais des élèves de la classe A viennent provoquer l’équipe de Jeanne et lui lance un défi. Elle doit rattraper les smashes de Monia Tomiki, une fille très arrogante, si elle veut prouver sa valeur. Jeanne rattrape le premier smash de Monia mais pas le deuxième et les filles de la classe A se moque d’elle. Le lendemain, l’une des filles reçoit une balle perdue et s’évanouit. Les autres joueuses décident alors d’abandonner à cause de ce qui est arrivé, mais en voyant Jeanne s’entraîner avec les Seven Fighters, elles réalisent combien leur entraînement est doux à côté du sien. Le jour suivant, le tournoi commence et l’une des joueuses est en retard, aussi Jeanne décide de la remplacer. L’équipe A a du mal à rattraper les smashes de Jeanne, mais ceux de Monia sont également très difficiles à recevoir. Au troisième set, les équipes sont à égalité et c’est au tour de Monia de servir. Jeanne bloque son smash et renvoie la balle que l’équipe A n’arrive pas à bloquer. L’équipe J gagne et Jeanne comprend, grâce aux cours qu’elle a dispensés, l’importance d’une bonne réception. Elle décide donc de se perfectionner dans ce domaine pour devenir une joueuse complète.

24 - Drame au club  vidéo 24
L’équipe de la classe A lance un nouveau défi à la J : les deux équipes se rencontreront dans un match et celle qui perdra sera dissoute. Mais cette fois Jeanne sera entraîneuse et pas joueuse. Monsieur Mitamura, qui s’intéresse à la hauteur extraordinaire de Monia (1m85) demande à Jeanne de la lui présenter. Plus tard, l’une des joueuses de l’équipe A se blesse en faisant une livraison et Jeanne accepte de la remplacer. Pendant ce temps, la joueuse blessée va espionner l’équipe J qui la surprend et qui s’en prend à elle. Jeanne vient la défendre et se fait lyncher. Monia intervient et décide de participer au match de dimanche pour punir l’équipe de Jeanne d’avoir triché. Le jour du match, l’équipe J (l’équipe officielle) gagne le premier set contre l’équipe A (l’équipe débutante). Le duel entre Jeanne et Monia irrite l’une des filles de l’équipe J qui décide de ne plus faire de passes à Monia. Mais elle accumule les erreurs et demande finalement pardon à Monia. Celle-ci se déchaîne contre Jeanne et fait gagner le match à son équipe. L’équipe A sera donc dissoute. Néanmoins, à l’issue du match, Monia et Jeanne deviennent amies. Jeanne parle à sa nouvelle amie de la proposition de Mitamura mais celle-ci refuse car elle veut faire ses preuves dans une autre équipe que celle de Jeanne.

25 - La proposition de Daïmon  vidéo 25
Jeanne retrouve Peggy et toutes les deux évoquent leurs souvenirs communs. Peggy lui demande de reformer leur duo du lycée et de la rejoindre chez les Unicorn. Jeanne comprend que Peggy n’est venue à Osaka que pour cette raison et s’en va, fâchée. Le soir, la rumeur que Jeanne va quitter l’équipe circule chez les Seven Fighters, mais l’intéressée la nie. Monsieur Daïmon vient en personne au club pour parler à Jeanne et lui dit que monsieur Mitamura est prêt à la laisser partir. Jeanne se dispute avec Daïmon et Danny Mitamura lui demande de lui présenter ses excuses ou de quitter l ‘équipe. Jeanne, qui se sent rejetée, s’enfuit. Ses amies la rattrapent et Yama , la capitaine, la convainc de revenir au club. Monsieur Mitamura lui raconte qu’il n’avait jamais dit à monsieur Daïmon qu’il lui céderait Jeanne et qu’il a menti. Quelques temps après, les équipes de Jeanne et de Peggy font un match. Unicorn a l’avantage pendant le premier set mais Jeanne lance son nouveau service "brossé" que Peggy ne parvient pas à rattraper. Finalement, elle y parvient et fait gagner son équipe grâce à sa réception hors-pair. Néanmoins, Daïmon dispute sévèrement ses élèves après le match et Jeanne réalise la chance qu’elle a d’avoir un entraîneur aussi compréhensif que Danny Mitamura.

26 - La convocation  vidéo 26
La commission pour la formation de l’équipe nationale se réunit pour décider du choix des filles sélectionnées. Tous les membres veulent des jeunes filles d’au moins 1m75 sauf madame Tajima qui refuse que le critère de sélection se fasse sur la taille. En effet, cela exclurait Jeanne (qui fait 1m71) ; or, elle est persuadée que sans sa fille, le volley-ball nippon ne peut survivre... L’équipe des Seven Fighters doit participer à une rencontre éducative. Jeanne s’occupe en particulier d’une femme que son fils, qui joue au volley, méprise à cause de son poids. Mais cette femme veut prouver à Mineko (son enfant) qu’elle aussi peut pratiquer ce sport. Monsieur Hirosuke, le président de la commission, qui est aussi le dirigeant de l’équipe de ce garçon (appelée "le vent du ciel"), lance un défi à l’équipe entraînée par Jeanne pour sonder le niveau de celle-ci. Monsieur Mitamura accepte que Jeanne y participe à un set mais avec Oki et Taka. L’équipe des vents du ciel, bien que composée de garçons de 12 ans en moyenne, parvient à faire passer de nombreuses balles dans le camp adverse grâce à leur grande taille. Mais les joueuses de l’équipe amateur se ressaisissent et parviennent à marquer des points. La mère de Mineko arrive même à smasher et à marquer. L’équipe de Jeanne remporte finalement le match et monsieur Hirosuke s’en va, comprenant que la taille des joueurs n’est pas tout. La commission fédérale accepte donc la candidature de Jeanne pour entrer dans l’équipe nationale junior. Quant à Mineko et sa mère, ils se réconcilient.

27 - La remplaçante  vidéo 27
Jeanne doit participer à un match au sein de l’équipe nationale japonaise contre l’équipe chinoise. Daïmon est le directeur technique, aussi s’arrange-t-il pour que Jeanne ne soit que remplaçante. Celle-ci se demande d’ailleurs pourquoi mais Marie lui fait comprendre qu’elle manque de rapidité. Plus tard, un match est organisé entre l’équipe des titulaires et celle de réserve. Jeanne demande à Peggy de l’entraîner. Celle-ci accepte mais se fait sermonner par Daïmon qui donne à Jeanne des corvées à faire. Du coup, elle s’endort de fatigue et Daïmon en profite pour essayer de la renvoyer. Heureusement, toutes les joueuses s’opposent à cette décision et sauvent Jeanne. Le jour du match, tous les amis de Jeanne viennent l’encourager mais ils sont déçus de voir qu’elle reste sur le banc. L’équipe chinoise est trop forte en puissance et l’équipe japonaise se démoralise. Daïmon se décide alors à faire entrer Jeanne pour le service. Elle fait son fameux smash lifté et grâce à elle, aux passes de Marie et à la réception de Peggy, l’équipe japonaise remporte les deuxième et troisième sets. À la fin de la partie, Jeanne, Marie et Peggy réitèrent la promesse qu’elles s’étaient faite après le tournoi inter-lycée.

28 - Une autre sœur pour Sunny  vidéo 28
L’équipe des Seven Fighters part pour Lima au Pérou. Avant de partir, Jeanne apprend par Sunny qu’il est né là-bas. En fait, il est le fils d’Isamu Sato, l’ex-entraîneur de l’équipe péruvienne, décédé quelques années plus tôt dans un accident de voiture avec sa femme. Le père de Jeanne était un ami d’Isamu et c’est pour cette raison qu’il a adopté Sunny. À l’aéroport, Sunny retrouve Roché, une jeune fille qui avait été également adoptée par Isamu, et qu’il considère comme sa sœur. Le lendemain, Jeanne s’entraîne avec Roché, qui joue aussi au volley, et elle remarque sa formidable puissance, comparable à celle d’une panthère. Pendant leur entraînement, les Seven Fighters ont des difficultés à respirer et monsieur Mitamura leur explique que c’est à cause de l’altitude auquelle elles ne sont pas habituées. Au moment du match, celui-ci est obligé de remplacer ses joueuses à tour de rôle pour qu’elles ne se fatiguent pas trop du manque d’air. Jeanne rentre sur le terrain pour le service et, comme Roché ne parvient pas à la rattraper, les Seven Fighters égalisent et remportent les quatrième et cinquième sets. Mais au cinquième set, une nouvelle joueuse péruvienne fait son entrée et réalise un service parabole qui surprend les japonaises. Néanmoins, celles-ci savent également faire ce genre de service et la victoire demeure incertaine. Finalement, Roché sert sur Jeanne, qui ne parvient pas à rattraper son smash, et l’équipe péruvienne remporte ce match. Monsieur Mitamura remercie l’entraîneur péruvien qui s’est montré fair-play en n’effectuant aucun changement de joueuses et Jeanne et Roché se promettent de rejouer un jour ensemble.

29 - Jeanne se blesse  vidéo 29
Monia est entrée dans l’équipe de l’Orient tandis que les Seven Fighters comptent un nouveau membre : Rayaké. Jeanne s’entraîne à être plus flexible et à fortifier ses jambes. Grâce à cet entraînement, elle réussit à sauter beaucoup plus haut qu’avant. Yoma est découragée car bien que Jeanne soit plus petite, elle saute plus haut qu’elle. Elle décide donc de suivre le même entraînement. Plus tard, Jeanne se blesse au genou mais ne veut pas le dire pour qu’on la laisse jouer le prochain match. Le jour de celui-ci, les Seven Fighters gagnent facilement le premier set contre les Sunlights. Et malgré l’entrée de Rayaké sur le terrain, Jeanne parvient à faire gagner le second set à son équipe. Malheureusement, sa blessure la fait souffrir et elle ne parvient plus à rattraper les balles de Rayaké. Les Sunlights gagnent donc les deux sets suivants. Dans le cinquième set, Jeanne est au service mais ne saute pas assez haut et smashe dans le filet. Marie lance une balle sur Jeanne qui ne parvient pas à la rattraper et les Seven Fighters perdent le match. À la fin de la partie, Marie conseille à Jeanne d’aller soigner sa blessure au plus vite.

30 - Plus forte que la douleur  vidéo 30
Jeanne décide de continuer à jouer malgré la mise en garde de Marie Takigawa. Yûki remarque après l’entraînement qu’elle s’est blessée et lui donne un steack à appliquer contre son genou pour soulager sa douleur. Malheureusement, ce n’est pas efficace très longtemps et pendant le match contre l’Orient, l’équipe qu’a rejoint Monia, Jeanne souffre le martyre. Elle accumule les erreurs et son équipe perd le match. Monsieur Mitamura lui demande alors de s’arrêter de jouer et l’envoie se reposer dans un hôpital spécialisé pour quelques temps. Jeanne est désespérée...

31 - La convalescente  vidéo 31
Jeanne arrive à Okkaïdo où elle rencontre le médecin qui doit la soigner et Eko, sa fille. Les deux adolescentes ne s’entendent pas car Eko veut à tout prix empêcher Jeanne de toucher à un ballon. Pendant ce temps, à Tôkyô, les Seven Fighters gagnent de justesse le match contre les Stars Medecines. Le soir, Jeanne décide de s’enfuir de la clinique mais elle tombe dans un ravin. Heureusement, elle n’est pas blessée. Plus tard, Eko raconte à Jeanne qu’elle aussi jouait au volley autrefois, mais à cause d’une tendinite mal soignée, elle a dû s’arrêter. Le lendemain, Yoghina arrive à la clinique car elle s’est trop entraînée et s’est blessée au dos. C’est en trop pour Jeanne qui veut retourner jouer dans son équipe mais le docteur Kurosawa lui dit que monsieur Mitamura ne veut plus d’elle pour l’instant. Jeanne part néanmoins assister au match des Seven Fighters (contre l’Unicorn) et assiste à leur défaite. Elle comprend que son équipe souffre sans elle et qu’elle doit continuer à suivre sa convalescence pour les rejoindre au plus vite et en pleine forme.

32 - Le match  vidéo 32
Jeanne sort enfin de la clinique. À l’aéroport, elle retrouve Marie et en rentrant chez les Seven Fighters, une fête est organisée en son honneur. Quelques jours après, son équipe rencontre à nouveau l’Orient, contre qui elle avait perdu il y a quelques temps. Jeanne éprouve quelques difficultés à jouer au début mais finalement, elle recouvre la totalité de ses moyens et permet à son équipe de gagner. Le prochain match oppose les Seven Fighters aux Sunlight Players, qui ont remporté 13 matche consécutifs grâce à Marie, présentée comme la numéro 1 du Japon. En voyant Sunny jouer avec un canard, Jeanne décide d’améliorer son smash en faisant un petit plongeon en avant pour déstabiliser ses adversaires. Grâce à ce nouveau service, le service supersonique, les Seven Fighters remportent facilement le match.

33 - Remise en question  vidéo 33
Les Seven Fighters affrontent l’Unicorn et gagnent le match sans aucun problème puisque Peggy ne joue pas. Une joueuse de l’équipe adverse apprend à Jeanne que Peggy est retournée chez elle pour quelques temps. Jeanne se rend chez elle et son amie lui explique qu’elle a quitté l’équipe à cause de l’entraînement trop dur de Daïmon. Elle s’est opposée violemment à lui et s’est enfuie. Elle songe même à abandonner le volley mais Jeanne s’énerve et l’amène à l’école Hikawa revoir leur ancienne équipe et jouer dans le gymnase comme autrefois. Les deux amies s’affrontent en duel et Peggy gagne. L’entraîneur lui conseille d’aller voir madame Tajima, qui jouait autrefois dans l’Unicorn. Celle-ci explique à Peggy qu’elle aussi a subi un entraînement terrible lorsqu’elle jouait pour les Jeux Olympiques. Madame Tajima décide de faire suivre à Peggy un programme spécial pour rattraper le temps qu’elle a perdu. Puis Peggy retourne voir monsieur Daïmon pour qu’il la reprenne. Jeanne aussi vient le voir et même l’équipe de l’Unicorn le supplie de reprendre leur capitaine. Mais au début, il refuse catégoriquement et ne finit par accepter que parce que madame Tajima le lui demande et surtout parce qu’elle accepte de devenir la directrice technique de l’équipe. Plus tard, les Seven Fighters gagnent contre l’Orient tandis que les Sunlights Players perdent face à l’Unicorn, principalement à cause de l’entraînement de madame Tajima et du nouveau service redoutable de Peggy.

34 - Une partie décisive  vidéo 34
Jeanne et Hiro, une des nouvelles recrues, sont très stressées à l’idée de faire le match contre les Sunlights Players. Et si Jeanne travaille très dur, il en est de même pour Marie et Rayaké qui s’entraînent contre des hommes. En effet, la prochaine partie sera décisive car les deux équipes ont gagné 18 victoires (pour seulement 3 défaites), soit 56 sets en tout, et l’équipe qui remportera 3 sets sera désignée vainqueur du championnat national. Le jour du match, toutes les amies de Jeanne viennent la voir ainsi que Serge. Mais lors de la partie, elle tombe sur la tête à cause d’un smash de Rayaké. Lorsqu’elle revient sur le terrain, le premier set a été remporté par les Sunlights Players et le deuxième set est en leur faveur. Mais grâce à Jeanne et Hiro, les Seven Fighters remportent le second set et prennent de l’avance par rapport à leurs adversaires sur le troisième. À la fin de ce set, Jeanne fait son service supersonique mais Rayaké le rattrape. Ainsi, les Sunlights Players parviennent à égaliser puis à gagner le troisième set. De plus, monsieur Yamaoka, l’entraîneur des Sunlights, semble avoir une arme secrète...

35 - Le championnat  vidéo 35
Le quatrième set commence. Jeanne se démène comme une furie et gagne beaucoup de points. Les deux équipes sont alors à égalité mais monsieur Yamaoka fait rentrer une nouvelle joueuse sur le terrain. Cette joueuse concentre tous ses services sur Jeanne mais après plusieurs échecs, celle-ci réussit à les rattraper et remporte le quatrième set. Malgré cela, les Sunlights Players gardent leur sourire et montrent qu’elles sont sûres de gagner, ce qui, bien sûr, déstabilise Jeanne qui se laisse distraire. Monsieur Mitamura conseille à son équipe de se détendre et de se concentrer sur la trajectoire du ballon. Jeanne finit par se fatiguer et elle est remplacée. Mais dès que son équipe reprend le service, l’entraîneur la renvoie sur le terrain pour exécuter son service supersonique. Grâce à lui, Jeanne permet à son équipe de gagner le set mais aussi la partie. Ainsi, les Seven Fighters sont les vainqueurs du championnat national avec 19 victoires et 59 sets gagnés.

36 - Challenge difficile  vidéo 36
Jeanne est partie en vacances à la neige pour se remettre de la fatigue du tournoi et rendre visite à ses grands-parents chez qui elle vivait avant d’aller à Tôkyô. Dans un tiroir, elle trouve la photo d’une femme qu’elle pense être sa mère, mais ses grands-parents lui affirment que ce n’est pas elle. En fait, ils lui ont menti à la demande du père de Jeanne. Au même moment, la commission s’est réunie pour recruter les joueuses qui intégreront l’équipe nationale. Il ne reste qu’une place pour deux joueuses, Jeanne et Peggy, et monsieur Mitamura et monsieur Daïmon se battent pour faire accepter leur protégée. Finalement, la commission décide d’attendre l’issue du tournoi de l’Open pour se prononcer sur la question. Les parents de Jeanne se retrouvent pour discuter de l’incident de la photo et tombent d’accord sur le fait que ce n’est pas encore le moment de révéler la vérité à leur fille. Mais celle-ci se rend compte, après coup, que la femme de la photo est madame Tajima. Heureusement, elle n’a pas le temps d’y penser car elle doit se remettre à son entraînement...

37 - Une nouvelle rivale  vidéo 37
Pour faire face à l’Orient qui a engagé Monia Takami et aux Sunlights Players qui ont recruté Rayaké, monsieur Mitamura décide de faire rentrer dans son équipe une nouvelle joueuse. Il choisit Noa, une jeune fille prometteuse qui vient de sortir de l’école moyenne. Jeanne est déstabilisée et redoute que Noa ne lui prenne sa place au sein de l’équipe. Heureusement, elles sympathisent et Jeanne met de côté ses doutes.

38 - Deux grandes championnes  vidéo 38
Les Seven Figthers doivent faire un match amical contre l’équipe des SAEI dans laquelle joue Moby Dick, la sœur de Yoghina. Pour l’entraîneur, c’est l’occasion de tester la valeur de Noa, sa nouvelle recrue. Mais le jour du match, Jeanne se dispute avec Heinz et Crosby, deux joueuses de SAEI, très grandes et surtout très arrogantes. Pendant la partie, celles-ci s’acharnent sur Jeanne et ne lui laissent pas un instant de répit. Les Seven Fighters sont en très mauvaise posture...

39 - Yoghina jette l'éponge  vidéo 39
Le match des Seven Fighters contre les SAEI s’est soldé par une terrible défaite pour l’équipe de Mitamura. Miki et Jeanne décident de suivre un entraînement spécial pour sauter plus haut. Monsieur Mitamura apprend que toutes les équipes rivales vont recruter de nouvelles joueuses, ce qui l’inquiète. De son côté, Yoghina s’enfuit rejoindre sa sœur, Moby Dick, à Osaka. Jeanne part la rejoindre pour la convaincre de revenir dans l’équipe et se heurte encore avec Heinz et Crosby. Heureusement, Moby Dick intervient et Yoghina explique à Jeanne qu’elle souffre de la hanche et qu’elle ne peut plus jouer. Mais un coup de téléphone de l’entraîneur suffit à redonner le moral à Yoghina. Au même instant, les Sunlights Players apprennent que leur prochain match se jouera contre les SAEI. Plus tard, monsieur Mitamura décide de s’entraîner avec ses joueuses et, pendant cet entraînement, Jeanne teste avec ses camarades une série de feintes.

40 - Le tournoi de l'Open  vidéo 40
Jeanne continue de s’entraîner pour le tournoi de l’Open et Yoghina est de retour dans l’équipe. Les Seven Fighters apprennent qu’elles doivent affronter prochainement les Number Woman dont fait partie Asai Hiromé, la fille qui entraînait Peggy et qui a été choisie pour intégrer l’équipe nationale. Le soir, l’entraîneur et le directeur technique des Sunlights Players se retrouvent et complotent pour écarter monsieur Mitamura du poste de directeur technique de l’équipe nationale. Le jour du début du tournoi, Jeanne rencontre Serge qui participe au tournoi masculin de l’Open avec son équipe, le Seinan. Plus tard, le match se déroule sans difficulté, jusqu’au moment où Asai Hiromé et sa jumelle rentrent sur le terrain. Au début, Jeanne fait énormément de feintes mais ensuite elle se laisse distraire par la présence de Serge et commet plusieurs erreurs. Heureusement, Noa sauve le match et Jeanne se reprend. Ensemble, elles font gagner la partie à leur équipe. Serge apprend ensuite à Jeanne qu’il sera sûrement appelé pour faire partie de l’équipe nationale. Cela donne à Jeanne encore plus d’ardeur pour obtenir, elle aussi, une place dans cette équipe.

41 - Un match très difficile  vidéo 41
Le jour de la rencontre contre les SAEI approche. Serge vient encourager Jeanne et lui apprend que si elle bat Heinz et Crosby, elle ira en nationale. Yoghina, Jeanne et Noa regardent un match des SAEI à la télévision et remarquent que l’arbitre leur a accordé un point que l’équipe ne méritait pas. Le jour de la partie, Jeanne se déchaîne et les joueuses du SAEI sont déstabilisées par Noa sur laquelle elles n’ont aucune information. Néanmoins, elles finissent par comprendre son jeu et, après avoir remporté le second set, elles s’acharnent sur la pauvre Noa. Jeanne décide de l’aider à marquer mais, à deux reprises, l’arbitre attribue le point aux SAEI. Jeanne proteste contre lui et récolte un carton jaune. Les SAEI gagnent ainsi le troisième set et Noa est remplacée par Yoghina.

42 - Qualification pour l'équipe nationale  vidéo 42
Les Seven Fighters décident de mettre en pratique la défense spéciale qu’elles ont mise au point avec monsieur Mitamura. Heinz et Crosby sont ainsi feintées et l’équipe remporte le quatrième set et égalise de manière inespérée. Au cinquième set, Heinz sort du terrain tandis que Crosby prend Yoghina pour cible. Celle-ci n’arrive pas à rattraper ses balles et Noa reprend sa place. Depuis le banc de touche où elle se trouvait, Noa a trouvé le moyen de battre Crosby : il suffit de rattraper les smashes de Crosby et de les lui renvoyer avant qu’elle n’ait le temps de sauter. Heinz revient sur le terrain mais à présent, Jeanne saute plus haut qu’elle. Grâce aux talents combinés de Noa et de Jeanne, les Seven Fighters remportent le cinquième set et le match.

43 - Objectif : les jeux olympiques  vidéo 43
Alors que les Sunlight Players ont battu l’Orient, les Seven Fighters et l’Unicorn se rencontrent à nouveau. Avant le match, monsieur Daïmon empêche Jeanne et Peggy de s’échanger quelques mots car il considère qu’elles doivent oublier leur amitié. En effet, elles jouent toutes deux leur place dans l’équipe nationale durant cette partie. Jeanne a du mal à se battre par amitié pour Peggy et elle perd le premier set. Monsieur Daïmon demande à ses joueuses de laisser smasher Jeanne pour ne pas que monsieur Mitamura la fasse sortir du terrain et pour que la victoire de Peggy soit écrasante. Mais Peggy se met en colère contre Jeanne à cause de son manque de combativité. Celle-ci décide de se réveiller mais perd le second set. Yoghina remplace Jeanne et remporte plusieurs points. Puis Jeanne revient sur le terrain et remporte le troisième puis le quatrième set grâce à de nombreuses feintes. Pendant le cinquième set, les deux équipes sont à égalité jusqu’au moment où les Seven Fighters marquent la balle de match. Jeanne est triste pour Peggy et elle espère qu’elle sera intégrée quand même dans l’équipe nationale.

44 - Le complot contre Jeanne  vidéo 44
La commission qui doit décider de la composition de l’équipe nationale se réunit pour décider qui de Peggy ou de Jeanne intégrera l’équipe. Jeanne aurait dû logiquement être choisie mais son manque d’endurance lui est défavorable. Messieurs Yamahoka et Daïmon soutiennent Peggy et mettent en avant sa formidable réception. Finalement, la commission décide d’attendre la fin du tournoi pour prendre sa décision. Le soir même, Jeanne reçoit un coup de téléphone anonyme lui disant qu’elle n’a pas été retenue. Le lendemain, le match semble mal parti pour les Seven Fighters car les Sunlights Players connaissent par cœur leurs techniques. Néanmoins, Jeanne saute tellement haut qu’elle parvient quand même à faire passer ses smashes. Au fur et à mesure de la partie, Jeanne se déconcentre de plus en plus car elle ne cesse de penser au coup de téléphone qu’elle a reçu. Elle fait de nombreuses erreurs et commence à craquer. Monsieur Mitamura est contraint de la faire sortir et Yoghina la remplace. De son côté, Peggy apprend par Daïmon ce que celui-ci trame avec monsieur Yamahoka.

45 - Une amie sincère  vidéo 45
Marie est très en colère car elle ne peut affronter Jeanne et concentre ses attaques contre Youki. Peggy vient voir Jeanne sur le banc de touche et lui raconte que ce qu’on lui a dit par téléphone est un mensonge. Jeanne demande des explications à monsieur Mitamura qui lui confirme qu’aucune décision n’a encore été prise. Elle rentre alors sur le terrain et permet à son équipe d’égaliser en remportant le troisième et le quatrième sets. Pendant le dernier set, Jeanne commence à se fatiguer et en tentant de rattraper la balle, elle heurte Noa et se blesse à la main. Pourtant, cela ne l’empêche pas de se battre à la limite de ses forces et de remporter le match, grâce à l’aide efficace de Noa.

46 - Une nouvelle bouleversante  vidéo 46
Un match est organisé entre les remplaçantes et les titulaires de l’équipe nationale. Jeanne et Peggy font partie des remplaçantes et doivent toutes deux battre Marie pour gagner leur titularisation. Pendant la partie, Jeanne manque son service supersonique et se retrouve en seconde ligne d’où elle parvient quand même à marquer. Jeanne et Peggy gagnent le match et prennent ainsi leur revanche sur Marie qui les avait battues lors de la finale opposant le lycée Hikawa à l’équipe junior des Sunlight Players. À la fin de la rencontre, on vient les interviewer et un journaliste emmène Jeanne à part. Il lui apprend qu’elle est la fille de madame Tajima. Jeanne est bouleversée...

47 - Une preuve de maturité  vidéo 47
Durant ses entraînements, Jeanne ne cesse de penser à madame Tajima, sa mère, et commet erreur sur erreur. Monsieur Mitamura met madame Tajima au courant et celle-ci décide de partir pour quelques temps. Jeanne se confie à ses amies qui lui remontent le moral. Pourtant, pendant la nuit, elle s’enfuit retrouver son père et lui demander des explications. Celui-ci lui apprend que madame Tajima est bien sa mère et que si elle l'a abandonnée, c’était pour se consacrer à sa carrière. Jeanne s’enfuit à nouveau mais Serge, qui l’avait accompagnée chez son père, la retrouve dans le gymnase du lycée Hikawa et la convainc de retourner s’entraîner.

48 - L'explication  vidéo 48
L’équipe nationale japonaise doit affronter l’équipe soviétique. La mère de Jeanne lui présente Kristine Unbasova, la fille d’une de ses anciennes rivales. Pendant la rencontre, l’équipe soviétique remporte les deux premiers sets car Jeanne et Peggy ne sont pas encore entrées sur le terrain. Puis l’entraîneur les fait rentrer et Jeanne est pleine de hargne lorsqu’elle smashe car elle pense à sa mère qui l’a abandonnée au profit de sa carrière. Même si elle sait que c’est son père qui a obligé madame Tajima à choisir entre le volley et sa fille, elle en veut quand même à sa mère. Finalement, Jeanne fait gagner le troisième set à son équipe mais une autre joueuse russe, Estelle Bonakova, entre sur le terrain et contrecarre l’équipe japonaise. Oki Samato remplace un temps Marie pour que celle-ci se rende compte de comment faire les meilleures passes possibles à Jeanne. Puis elle revient sur le terrain et les japonaises gagnent le quatrième set. Même monsieur Yamahoka reconnaît le talent de Jeanne. Grâce à elle, l’équipe nippone remporte la victoire. Après le match, Jeanne et sa mère se réconcilient enfin.

49 - Tension au sein de l'équipe nationale  vidéo 49
Tout le staff technique regarde la vidéo du match contre l’équipe soviétique. Jeanne, Marie et Peggy rêvent de gagner contre la Chine aux Jeux Olympiques de Séoul. Plus tard, une fille appelée Tulia Kaïdo perturbe l’équipe durant son entraînement. Il s’agit en fait d’une nouvelle recrue très athlétique, recommandée par monsieur Daïmon. Celle-ci peut sauter jusqu’à 3 mètres 35, ce qui représente un record absolu. De plus, la force de ses smashes est phénoménale. Monsieur Daïmon demande à monsieur Yamahoka, l’entraîneur, de le prendre en second à la place de monsieur Mitamura pour le remercier de sa recrue. Le président de la commission, monsieur Okudera, annonce à monsieur Mitamura qu’il doit partir pendant trois mois pour enquêter sur les équipes étrangères rivales. De son côté, Tulia se montre très indisciplinée et refuse de recevoir des balles. De surcroît, elle et Jeanne ne parviennent pas à s’entendre. Plus tard, monsieur Yamahoka annonce qu’il va diviser l’équipe nationale en deux ; l’une étant dirigée par lui-même et l’autre par monsieur Daïmon. Jeanne, Peggy et Tulia feront partie de cette deuxième équipe. Jeanne et Tulia décident de s’affronter sur le terrain mais Jeanne reste impuissante face à la nouvelle joueuse.

50 - Le complot de Daïmon  vidéo 50
Monsieur Mitamura fait ses adieux à l’équipe et monsieur Daïmon prend sa place. Jeanne le soupçonne d’avoir intrigué pour avoir cette place. Plus tard, son équipe va s’entraîner sur le terrain des Seven Fighters et elle retrouve ses anciennes coéquipières. Une nouvelle lanceuse, Vera Oriki, intègre l’équipe. Il s’agit de la fille de l’ancienne lanceuse de l’équipe nationale et amie de madame Tajima. Dans l’équipe A, deux nouvelles recrues arrivent aussi. Un match est organisé entre les joueuses de l’équipe B. Pour Jeanne, c’est l’occasion de faire ses preuves contre Tulia, qui se révèle très mauvaise à la réception, et de constater les talents de Vera. Après le match, monsieur Mitamura s’envole pour la Chine.

51 - Rivalité  vidéo 51
Tulia refuse de s’entraîner à la réception, ce qui provoque la colère de Daïmon. Elle décide de quitter l’équipe car elle ne supporte plus la manière dont on la traite et part voir son ancien entraîneur. Celui-ci essaie de la convaincre, avec monsieur Sashita, de revenir dans l’équipe nationale, mais en vain... Jeanne demande à Yoghina d’aller chercher Tulia mais ce n’est pas une mince affaire pour elle. Pendant ce temps, les équipes A et B s’affrontent et se retrouvent à égalité à l’issue du second set. Jeanne se fatigue et saute moins haut, ce qui handicape son équipe. Alors que l’équipe A est sur le point de gagner en remportant le quatrième set, Tulia fait son apparition. Mais monsieur Daïmon refuse de la faire jouer.

52 - L'attaque laser  vidéo 52
Finalement, monsieur Daïmon accepte de faire jouer Tulia. Elle remplace Jeanne et remporte le quatrième set. Mais dans le cinquième set, l’équipe A arrive à contrer ses smashes et, grâce à la nouvelle attaque de Marie, l’attaque laser, l’équipe B gagne de nombreux points. Tulia cède sa place à Jeanne qui fait égaliser son équipe. Marie fait à nouveau son attaque laser et Jeanne manque de peu de la rattraper. Sur le banc de touche, Tulia fait des caprices et exige qu’on la fasse jouer mais monsieur Daïmon refuse car il pense que seul Jeanne peut le faire gagner. Cependant, il prévoit plus tard de la renvoyer ainsi que Peggy car il ne souhaite garder que des joueuses polyvalentes dans son équipe. L’équipe B joue la balle de match...

53 - Le choix de Daïmon  vidéo 53
Jeanne smashe sur la ligne mais l’arbitre attribue la victoire à son équipe. Monsieur Daïmon annonce à la presse qu’il va faire de Tulia la vedette de l’équipe nationale. De son côté, Marie est très inquiète car elle redoute que Vera ne soit choisie à sa place pour être la lanceuse officielle de l’équipe. Monsieur Mitamura envoie à Jeanne une vidéocassette de l’entraînement de l’équipe nationale chinoise. Daïmon apprend à Peggy qu’elle ne sera que remplaçante dans le prochain match et à Jeanne qu’elle jouera désormais à la réception. Le lendemain, le match retour entre les équipes A et B débute. Vera refuse de faire des passes à Tulia qui est à présent la smasheuse de l’équipe, et préfère passer à Jeanne qui n’a pas le temps de réagir et qui rate la balle. De leurs côtés, les joueuses de l’équipe B profitent des faiblesses de Jeanne à la réception pour faire leur attaque laser sur elle.

54 - Ambition aveugle  vidéo 54
Tulia n’arrive ni à faire passer ses smashes ni à rattraper les balles. Alors que son équipe est en train de perdre 13 à 0, monsieur Daïmon décide de faire rentrer Peggy et Oki Samato sur le terrain. Malgré tout, l’équipe A gagne le premier set. Peggy retourne en réserve, Vera et Oki font les passes et Tulia et Jeanne sont au service. Serge vient encourager Jeanne, ce qui lui remonte le moral. Cependant, le reste de l’équipe ne peut plus supporter Tulia et Daïmon décide de la remplacer par Peggy pour ramener le calme. Cependant, l’équipe B perd aussi le second set lamentablement et les joueuses se plaignent de l’attitude de Tulia qui crie depuis son banc et les perturbe. Monsieur Daïmon décide de jouer son va-tout et de réunir sur le terrain l’ancienne formation des Seven Fighters.

55 - Le retour de Mitamura  vidéo 55
Tandis que l’équipe A est composée majoritairement d’anciennes joueuses des Sunlights Players, l’équipe B est composée en grande partie d’ex-joueuses des Seven Fighters. Mais malgré son exceptionnelle formation, l’équipe B ne parvient pas à tenir tête à ses adversaires. Heureusement, Jeanne récupère le service et remporte le troisième set. Monsieur Daïmon est furieux de cette victoire car il craint que le mérite n’en revienne à monsieur Mitamura. Dans le quatrième set, il fait rentrer Tulia, Monia et Vera sur le terrain alors que Jeanne reste en touche. L’équipe A profite à nouveau de la faiblesse de Tulia en défense pour remporter des points. Jeanne retourne alors sur le terrain, mais en défense. Vera passe le ballon à Jeanne, qui, depuis la seconde ligne, marque des points à la place de Tulia. C’est à ce moment-là que monsieur Mitamura, revenu de Chine, arrive et remonte le moral des anciennes Seven Fighters. Hélas, malgré sa présence et les efforts de dernière minute de Tulia, l’équipe A remporte le match.

56 - La revanche de Tulia  vidéo 56
Les équipes A et B ayant gagné chacune un match, une troisième rencontre va avoir lieu pour les départager. Monsieur Daïmon décide, à la surprise générale, de donner un jour de congé à son équipe. Il confit à monsieur Mitamura qu’il ne pense pas gagner le prochain match à moins d’échanger des joueuses avec monsieur Yamahoka. Malgré leur jour de congé, Jeanne, Peggy, Vera et Tulia décident de s’entraîner. Mais le soir, Tulia disparaît et les joueuses de l’équipe B sont plus que surprises de la retrouver le lendemain dans l’équipe A. Alors que l’équipe B remporte le premier set, Vera se blesse et est remplacée par Naomi Massouda, la fille contre qui Tulia a été échangée. Mais Naomi ne se sent pas à l’aise dans sa nouvelle équipe et Marie et ses coéquipières remportent le second set. Dans le troisième set, Naomi repart en touche et l’ancienne formation des Seven Fighters est à nouveau réunie. Alors que Jeanne va servir, monsieur Yamahoka décide de mettre Tulia en défense. Après plusieurs échecs, Tulia rattrape le smash de Jeanne puis marque plusieurs points et fait gagner le set à son équipe.

57 - Le match décisif  vidéo 57
Jeanne a de grandes difficultés à rattraper les smashes de Tulia. Vera revient sur le terrain, ce qui déstabilise l’équipe adverse car sa technique est imprévisible. Jeanne se décourage mais Marie fait exprès de rater sa passe à Tulia pour donner une chance à son amie de battre son adversaire. Elle ne tente pas non plus d’intercepter le smash de Jeanne, ce qui excède celle-ci qui décide de se surpasser. Les deux équipes sont alors à égalité mais grâce au service de Jeanne, qui parvient à briser le mur de Tulia, l’équipe B remporte le match.

58 - L'excursion  vidéo 58
Le jour de la convocation pour l’entrée officielle dans l’équipe nationale, Jeanne et ses amies, ainsi que Yoghina et Sunny, partent en excursion. Marie apprend à Jeanne que Tulia est repartie s’entraîner chez elle car elle sait qu’elle n’a pas le niveau requis. Pendant l’excursion, Yoghina manque de tomber dans un ravin et Peggy, en voulant la rattraper, tombe à sa place. Pendant ce temps, monsieur Daïmon est nommé provisoirement directeur technique de l’équipe et monsieur Mitamura sera son assistant. Jeanne, Peggy, Oki, Marie et Vera seront incorporées dans l’équipe. Peggy est emmenée à l’hôpital et elle apprend qu’elle jouera en nationale une fois que sa fracture au bras aura cicatrisée. Peggy convainc Jeanne de s’entraîner à la réception pour devenir imbattable. Plus tard, Tulia revient finalement et se réconcilie enfin avec Jeanne. Le jour du tournoi des quatre nations, le Japon affronte la Tchécoslovaquie et Jeanne est au service...

fiche technique du dessin animé

Nom original :Attacker You!
Pays d'origine :Japon
Année de production :1984
Maison de production :Knack Company, TV Tokyo
Nombre d'épisodes :58
Auteur :Shizuo Koizumi
Réalisateur :Masari Sasahiro, Kazuyuki Okaseko
Scénariste :Yoshihisa Araki, Susumu Yoshida, Hideki Sonoda, Mitsuo Aimono, Toyohiro Andô
Directeur technique :Yasuo Ishikawa, Takahiro Okada, Osamu Inoue, Yoshihide Kuriyama, Takao Motohashi, Yûji Uchida, Hiroshi Jinzenji, Kôzô Takagaki, Tomomasa Yamazaki
Directeur animation :Kyomu Fukuda, Teruo Kogure, Kôji Katô, Yutaka Oka, Shinnosuke Kon, Toshiharu Kinoshita
Directeur artistique :Kazuhiro Arai
Décors :Ken Kawai
Chara-designer :Kyomu Fukuda
Compositeur des musiques :Shirô Sagisu
Interprète du générique VF :Valérie Barouille
1ère diffusion hertzienne :31 août 1987
Rediffusions :1995, 1996 (TF1 - Club Dorothée), Avril 2003 (France 5 - Midi les Zouzous)

les voix françaises du dessin animé

Jackie Berger (Jeanne Hazuki)
Thierry Bourdon (Serge Takiki, Mr Mitamura)
Joëlle Guigui (Peggy Hayase, Tulia)
Anne Kerylen (Mme Tajima, Marie : voix principale)
Hélène David (Marie Takigawa : 1ère voix, Tulia : derniers épisodes)
Catherine Privat (Sonny, Yoghina)
Christian Pelissier (Daimon)
Pierre Fromont (Père de Jeanne, commentateur)
Vincent Ropion (Mr Sachita : voix principale)
Odile Schmitt (Kira)
Danièle Hazan (Mme Tajima : premiers épisodes)
Marie-Laure Beneston (Marie Takigawa et Sunny : voix de remplacement)
Brigitte Lecordier (Kira : voix de remplacement)

les sources du dessin animé

Increase your website traffic with Attracta.com